.
 
Accueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 (m) daniel gillies ϟ the end of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

BONS BAISÉS AVORTÉS

BONS BAISÉS AVORTÉS


ϟ mauvaises actions : 73 ϟ Inscrit le : 01/05/2014 ϟ doppleganger : nada yet ϟ coprights : tumblr et bazzart ϟ célébrité : phoebe the hottest tonkin ϟ pseudo : faye / feet&foot

MessageSujet: (m) daniel gillies ϟ the end of you   Lun 19 Mai - 21:26


pseudo von allemand
« statue; libre - réservé - pris»
do you belive in ghosts

nom : au choix ◊ prénom : au choix ◊ date et lieu de naissance : lieu au choix, Allemagne ◊ âge : 31 à 35 ans ◊ origines : allemande  et si autres aux choix◊ nationalité: : allemande ◊ métier/études: : colonel des forces armées américaines ◊ est décrit comme : coriace ϟ manipulateur ϟ insensible ϟ sadique  ϟ rancunier  ϟ violent ϟ pervers ϟ impulsif ϟ jalousie maladive  ◊ t'enmerde avec : anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ϟ anecdote ou truc à savoir sur le personnage ◊ célébrité : (daniel gillies) heart  autres possibilités; Iain glen, michael fassbender, henry cavill


   
aba. Salem-Riddle Nasab

   

   
phoebe tonkin

   
Irak - C'est un soir de la saison estivale, alors que la jeune fille à peine âgée de 15 années marchait dans les rues passantes en direction d'une taverne. Bien qu'elle n'avait point l'âge de boire - et étant une femme elle n'avait pas le droit de marcher seul dans les rues ou du moins à ses propres risques - elle avait tout de même commencé à s'y rendre depuis plus d'un an et personne n'en avait jamais fait aucune remarque... au village, les gens savaient pertinemment qui éviter... et de plus la jeune fille avait toujours été délaissée par l'ensemble de la population dès son plus jeune âge. Il se trouve que les gens évitent généralement les enfants qu'ils croient posséder par un quelconque démon et qui ont tendance à se parler à eux-même. C'est une fois arrivé à la taverne que la jeune fille prit place, a une table du fond, gardant les yeux river sur la bouteille qu'on avait posé sur la table a son intention... bien qu'elle ne levait pas les yeux, elle sentait son regard sur elle... cet homme assis avec trois autres soldats au fond de la salle, à une table faiblement allumer dû à la lampe qui était dis-fonctionnel aux dessus de leurs têtes... Bien que Salem ne pouvait en rien discerner ces trais, elle percevait ce regard brillant et ce sombre sourire qui s'était dessiné sur le visage de l'inconnue dès qu'elle avait fait son entré.

«madame, l'homme au fond vous offre ce verre. » la jeune fille avant tant été aspiré dans ses pensées qu'elle n'avait point entendu la serveuse approcher, n'y ayant point porté la moindre attention... C'était la première fois qu'on lui offrait quelque chose et sur le coup un infime sentiment de surprise l'envahi... « ne fait pas cette tête, très chère soeur, il me semblerait judicieux de lui retourner les politesse tu ne crois pas ? » ... la jeune femme entendit cette voix si douce envahir sa tête, elle se sourit. Ça fessait quelque temps qu'elle ne s'était point manifesté et il faut dire que Salem en était bien heureuse. Seera lui avait drôlement manqué c'est dernier temps... elle s'était sentis atrocement seul. « Mais qu'est-ce qu'il veut tu crois? »

La voix d’Seera n’eut point le temps de lui répondre que Stiglitz   s’était lever et était arrivé à sa hauteur… d’un coup elle pouvait discerner ces traits. Entre sa chevelure d’un noir ébène, ces yeux tous aussi sombre que ceux-ci… cette mâchoire carré avec ces deux petites fossettes qui apparaissaient lorsque celui-ci adressa a la jeune blonde un sourire se voulant charmeur. Cependant Baya n’était plus réellement la, mais plus tôt Seera… elle qui seul était capable de réellement engendré une discussion des plus aimable avec un étranger… Elle devint plus douce et charmante même pétillante, son regard autrement glacial s’était réchauffe, enfantin, alors qu'elle répondit aux sourire du jeune homme qui, après son autorisation, prit place en face d'elle. La discussion découla d'elle-même et le jeune homme finit par lui tendre une main chaleureuse voulant la reconduire chez elle. la seconde personnalité de la jeune fille accepta avec un petit sourire et marcha à ses côtés sous le clair de lune... c'est seulement lorsqu'ils passèrent dans une ruelle plus sombre que l'homme se stoppa nette... reprenant en un instant se sourire menaçant qu'elle avait discerné sur ces traits, au début de la soirée. En un éclair il l'avait attrapé par la gorge et plaquer contre la brique d'une vielle résidence qui s'effrita sous la force du choc. Il Glissa son autre main rapidement le long de la cuisse de la brune pour lui entrouvrir légèrement... la jeune fille avait crue qu'il en voulait à sa vie, mais en fait ce n'était point tout à fait cela... Il l'avait pris pour une jeune femme bien innocente et facilement à abuser... cependant il s'était définitivement trompé et il allait le réaliser bien assez tôt. Alors qu'il s'occupait à détacher sa braguette, la jeune fille ferma doucement les yeux... sa voix résonna dans un murmure doux et mélodique... « Alors tu as envie de me pénétrer c'est ça!? » Le jeune homme a ces mots rigola fortement, sans doute un des effets de l'alcool... c'est à ce moment que la personnalité la plus forte pris le dessus en elle. L'instant suivant, une lame blanche et fine s'était logé au creux de l'estomac du ténébreux soldat... seulement cette fois, la personnalité douce avait disparue, laissant place à la fureur de la jeune demoiselle. « Alors que c'est plutôt moi qui te pénètre maintenant. »

Elle l'avait laissé pour mort, cependant comme vous vous en doutez bien, dans un village il arrive qu'un passant ait une âme charitable et prenne soins des grands blessés. Ce soir-là, le Colonel fut sauvé. Malgré les années qui se sont écoulées-ils n'a jamais oublié la tête de cette diablesse brune qui a autrefois osé attenter à ses jours. Ça lui prit certes  quelques années de recherche, mais il  l'a finalement retrouvé dans cette petite ville du Kent. Qui aurait crue qu’elle puisse se caché dans un endroit pareille! Impatient, il joue entre l’idée de lui faire la peau lentement et celle de la violé jusqu'à plus soif. L’obsession de l’homme, hanté la jeune femme au moins aussi longtemps que les années écoulé entre leurs rencontre en Irak et leurs rencontre très prochaine. Rares sont les hommes qui résiste aux charmes sorciers de la belle du désert, résistera-t-il pour en venir à ces fin ou se laissera t'il avoir par cette charmante vipère?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(m) daniel gillies ϟ the end of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» James Bond (Daniel Craig)
» Album photo [Daniel]
» Adua, 1er mars 1896 (Norberto Tibaldi et Daniel Peyrot)
» Antoine Daniel & Daft Punk ?
» Antoine Daniel jeune = epic troll ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: prédéfinis et scénarios :: scénarios :: scenarios masculins-